Téo Hamelin « Je suis responsable des gardiens de but du club »

  • Salut Téo, peux-tu te présenter ?

Bonjour, Je m’appelle Téo Hamelin. J’ai 24 ans et je suis originaire de Montereau en Seine et Marne (77).  C’est ma troisième saison au club en tant que gardien de but pour l’équipe première.

  • Tu es éducateur pour le club, quelles sont tes fonctions ?

Je suis responsable des gardien(ne)s de but du club. J’organise des entraînements spécifiques au poste pour 20 gardien(ne)s chaque semaine et cela tout au long de l’année. Mon rôle consiste à avoir un suivi individualisé pour chacun d’entre eux. Ce qui me permet de les accompagner au mieux dans leurs progressions dans ce rôle particulier. Je communique également avec les éducateurs des catégories respectives de mes gardiens afin d’avoir un point de vue technique différent mais aussi sur d’autres aspects (collectif, compétitif, scolaire…)

De plus, j’accompagne Benjamin Touchard sur la section sportive des lycées et j’interviens avec Patrick Guesdon (U16/17) et Alexandre Tourmen (U18) sur les équipes de la formation le jeudi soir. Je suis aussi avec les U10/U11 et Mattis Piquerel le vendredi.

  • Peux-tu nous raconter ton parcours d’éducateur ?

J’ai commencé à entraîner les gardiens de but lorsque j’étais à Gueugnon (2017-2018). J’avais ce même rôle de joueur et éducateur au club.

Au début je faisais ça sans qualification particulière puis j’ai décidé de me former à mon arrivée à l’AGL.

  • Pourquoi éducateur ? Qu’est ce qui te plais dans cette activité ?

J’ai commencé à prendre goût au rôle d’éducateur lorsque j’étais au centre de formation de l’OGC Nice. Nous avions deux entraîneurs de gardien, notre formation était de qualité. Régulièrement les 2 entraîneurs étaient présents aux séances, nous avions un bon suivi qui était aussi participatif. On s’auto-évaluait et je prenais beaucoup de plaisir à ça. D’ailleurs c’est ce que je reproduis avec mes gardien(ne)s.

J’ai toujours aimé partager mon expérience. Pouvoir le faire avec les plus jeunes c’est leur donner la chance d’avoir ce que je n’ai pas eu  en club amateur.

  • Quel entraîneur t’inspire le plus ? Pourquoi ?

Je m’inspire beaucoup de ma formation et des formateurs que j’ai eu (Thierry Malaspina, Jérémy Quiez, Bruno Valencony…). Je filtre et garde ce que j’ai aimé faire, ce qui avait un sens pour moi. Aujourd’hui les réseaux sociaux permettent d’avoir accès à des vidéos et des exercices spécifiques d’entraîneurs de gardiens professionnels. Récemment, Il y a eu la création de l’AEGB qui est l’Association française des Entraîneurs professionnels de Gardiens de But de football créée par Christophe Revel et Christophe Lollichon, qui permet aussi d’avoir du contenu. J’ai d’ailleurs pu côtoyer Christophe Lollichon sur plusieurs entraînements, ces méthodes de travail m’ont plu et j’ai adhéré à sa philosophie. Il est bien évident que c’est un plus pour les gardien(ne)s qu’il fasse parti du club, sa bienveillance n’est jamais bien loin.

  • Quels sont les objectifs cette année ?

Mes objectifs pour les gardien(ne)s de but de l’AGLD Fougères sont de continuer à les faire progresser avec un maximum de plaisir à ce poste. De mon côté, développer mon travail, mes connaissances pour améliorer la « structure » gardien de but au club.