Route de la Chapelle-Janson
02 99 99 78 21
AGL-DRAPEAU FOUGERES FOOTBALL
Fiers de nos couleurs
 

INTERVIEW FOOTBALL 35

En tête à tête avec… Kevin BELLOC (AGLD Fougères) : « Je peux allier mon projet professionnel à celui de joueur »

En quittant Saint-Malo, Kévin Belloc donne la priorité à son projet professionnel. À Fougères, il coordonnera le pôle Élite des catégories U15 et U17. Mais à 27 ans, il n’a pas tiré un trait sur ses ambitions sur le terrain et espère bien goûter à nouveau au CFA sous ses nouvelles couleurs.



Kevin Belloc occupera un poste d'éducateur sportif à l'AGLD Fougères. (Photo : DR)
Kevin Belloc occupera un poste d'éducateur sportif à l'AGLD Fougères. (Photo : DR)
Vous quittez Saint-Malo après trois saisons au club, où vous avez joué la montée, sans l’accrocher, puis le maintien cette année. Que retenez-vous de cette période ?
Je suis arrivé quand le club est monté en CFA. La première année, nous avons fini quatrième avec une série de quatorze matches sans perdre. L’année dernière, nous avons joué la montée avec Avranches. Nous nous sommes tirés la bourre jusqu’à deux-trois journées de la fin. Cette année, la saison a été un peu plus galère. Mais cela reste trois bonnes saisons pour moi, personnellement et collectivement.

Si vous deviez garder un souvenir de votre passage à Saint-Malo, lequel garderiez-vous ?
Les quatorze matches que nous avons faits sans perdre. À ce niveau-là, c’est quand même énorme. Cela reste un très bon souvenir.

Et un regret ?
Je ne vais pas dire la montée, parce qu’Avranches a fait un très beau parcours. Mais cette année, de finir sur une année un peu galère collectivement…on préfère partir sur des bons moments.

Qu’est-ce qui vous a poussé à quitter le club cette année pour l’AGL Drapeau Fougères ?
Ils m’ont approché en tant que joueur et après, ils avaient un poste d’entraîneur à me proposer au sein du club en tant que responsable des U15-U17. Je serais coordinateur du pôle Élite. Comme j’ai eu mon BEF (Brevet d’entraîneur de football, NDLR) et qu’à Saint-Malo, j’étais responsable des U13, c’est une continuité professionnelle pour moi. Et comme le club monte en CFA 2, cela me permet de rester au niveau national. Je peux donc allier mon projet professionnel à celui de joueur.

Ne regrettez-vous pas de descendre d’un niveau ?
Si, il y a toujours un petit regret de descendre d’un niveau. J’aurais préféré rester en CFA, mais le projet professionnel était vraiment très intéressant et j’ai signé un CDI au sein du club. Il me restait un an de contrat à Saint-Malo, mais nous l’avons résilié. Saint-Malo a compris que c’était vraiment pour le projet professionnel.


"NOUS SOMMES TROIS JOUEURS DE CFA À ARRIVER"

L'ancien malouin ne serait pas contre une autre pige en CFA. (Photo : DR)
L'ancien malouin ne serait pas contre une autre pige en CFA. (Photo : DR)
Quels vont être les objectifs de Fougères en CFA 2 ?
Les objectifs sont clairs, c’est la première fois que le club atteint ce niveau-là. Il va s’agir de découvrir, d’apprendre mais le principal est de se maintenir, si possible le plus vite possible pour finir la saison tranquillement. Mais s’il faut attendre la dernière journée pour se maintenir, nous attendrons la dernière.

Et vous, au sein de l’équipe, aurez-vous un rôle particulier au vu de votre expérience ?
Par rapport au discours des dirigeants et du coach, ils comptent sur mon expérience, comme sur celle de Ronan (Poder) et Jonathan (Le Bihan), qui viennent de Vitré. Nous sommes trois joueurs de CFA à arriver, un par ligne puisque Ronan est défenseur, Jo est milieu défensif et moi je suis milieu offensif.

Et auprès des jeunes, quel sera votre rôle ?
Ma mission est d’être responsable technique des U15-U17. Je dois coordonner, puisqu’il y a trois équipes par catégorie. Je serais le référent sur ces catégories et je mettrais un projet en place dès mon arrivée.

Le cadre du projet a-t-il déjà été fixé ?
Nous en avons discuté brièvement, mais nous mettrons tout ça au clair avant la reprise de l’entraînement des jeunes. Il y aura un projet de jeu et un pôle un peu plus élite et un autre plus loisir.

Vous allez avoir 27 ans cet été, comment envisagez-vous la deuxième partie de votre carrière de footballeur ?
Niveau foot, j’aimerais bien faire une petite montée en CFA avec Fougères. Ce serait pas mal.

Et sur le volet éducateur, quelles sont vos ambitions à terme ?
Le brevet d’entraîneur de foot me permet d’entraîner jusqu’en DH en senior. Après, je pourrais peut-être continuer sur le diplôme d’au-dessus pour entraîner au niveau national. Mais dans un premier temps, l’objectif est d’apprendre, de découvrir ce métier. Je suis encore jeune et ça ne fait pas longtemps que j’entraîne.


Kévin Belloc
Né le 20 juillet 1988 à Chartres
Profession : éducateur sportif
Parcours de joueur : AJ Auxerre, EA Guingamp (2003-2008), Concarneau (2008-2009), Nevers (2009-2010), Jura Sud (2010-2012), US Saint-Malo (2012-2015), AGLD Fougères (depuis 2015).